Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Nation, Agence immobilière PARIS 75012

Histoire de la rue Marsoulan - Paris 12e

Publiée le 21/09/2015

Courte voie de 260 mètres au cœur du quartier Bel Air dont elle dépend dans le 12e arrondissement, la rue Marsoulan commence au boulevard de Picpus et à l’avenue de Saint-Mandé pour finir au cours de Vincennes. La voie fut ouverte en 1866 sous la dénomination rue Ruty pour rendre hommage au comte Charles-Etienne-François Ruty, lieutenant-général sous l’Empire, pair de France, dont le nom figure dans la colonne 22 du pilier sud de l’Arc de Triomphe-Étoile.

Un édile soucieux du bien-être de ses électeurs.
En 1912, la rue Ruty fut étendue jusqu’à l’avenue de Saint-Mandé et fut rebaptisée en souvenir de Thomas Henry Marsoulan, conseiller municipal socialiste, décédé trois ans plus tôt. Un édile qui se distingua en proposant d’accueillir et de former des personnes handicapées ou en difficulté, créant pour ce faire le premier atelier départemental d’assistance par le travail : rempaillage de chaise, serrurerie, paillasson… Thomas Marsoulan a par ailleurs ardemment soutenu la création de l’école Boulle, fut président de la Commission de surveillance de l’école Braille, et déposa devant le conseil municipal une pétition pour la constitution des archives cinématographiques de Paris.

Un quartier où il fait   bon vivre.
Lorsque Paris s’avisa d’annexer certains secteurs limitrophes afin de créer huit nouveaux arrondissements en 1860, elle choisit de conserver les territoires englobés dans l’enceinte de Thiers une quinzaine d’années plus tôt. Et ce fut ainsi que Bel-Air, simple quartier de la commune de Saint-Mandé qui tenait son nom d’une avenue regroupant les plus riches villas de la ville, forma l’est du 12e arrondissement de Paris. Allusion au bon air qui y régnait grâce à la forêt de Vincennes ou clin d’œil à la belle apparence de ces demeures bourgeoises ? Nul ne le sait mais on notera que le général Antoine Alexandre Julienne de Bélair vécut et mourut à Saint-Mandé…

Notre actualité